Moto de collection : trouver une offre d’assurance spécifique

Assurance moto de collection

Êtes-vous tombé sous le charme d’une moto de collection ? Désirez-vous vous lancer dans l’aventure et vous le procurer ? Avant de craquer pour cette petite découverte, vous devriez connaître les règles qui l’encadrent. De par sa spécificité, les motos de vintage ou communément connu sous le nom de moto de collection doivent comme tout autre véhicule à moteur être assuré pour sa mise en circulation.

Qu’est-ce qu’une moto de collection ?

Par définition, une moto collection est très ancienne, mais a une certaine valeur. En principe, c’est un petit bijou rare, difficile à trouver et figure parmi la collection des amateurs ou des passionnés fortunés. C’est surtout sa valeur sentimentale et pécuniaire qui pousse ces passionnés à les collectionner. Mais à quel moment peut-on réellement définir un engin à deux roues de moto de collection ? Selon la législation, une moto de collection répond à des critères bien précis. 

Dans un premier temps, sa première immatriculation doit dater d’une trentaine d’années. Il s’agit aussi d’une moto rare avec un type assez particulier selon la définition de l’Union Européenne. En outre, la production de cette moto doit avoir cessé. Enfin, la grande majorité des motos de collection ont été préservées dans leurs états historiques. Ce qui signifie qu’il n’a nullement fait l’objet d’une modification que ce soit au niveau de son aspect physique ou de ses caractéristiques. Sa nature et son état d’origine seront alors respectés. 

À l’instar de la voiture de collection, le statut de moto vintage ne peut s’obtenir aisément. Il se peut que l’engin à deux roues remplisse les conditions mentionnées, mais qu’il n’est pas classifié en tant que moto de collection. Le propriétaire est en réalité libre de demander un certificat d’immatriculation moto de collection. Mais avant de craquer sur cette dernière, il est nécessaire de l’assurer pour sa mise en circulation. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Pourquoi souscrire à une assurance une moto de collection ?

Il faut comprendre dans un premier temps qu’une assurance moto de collection n’a pas à tenir compte de l’âge de l’engin à deux roues pour le classifier dans la catégorie ancienne. En principe, ce type d’assurance se base sur le prix et la rareté de la moto. Bien que cette dernière puisse jouir d’un régime spécifique auprès de l’assureur, cela ne veut pas pour autant dire qu’aux yeux de la loi, il s’agit d’une moto de collection.

Dans tous les cas, assurer son petit bijou peut tourner en votre faveur. Vous allez d’une part être en conformité avec la loi. D’autre part, les assureurs valorisent les propriétaires des motos de collection. Et pour cause, ces derniers ont tendance à conduire prudemment et à respecter le Code de la route. Une assurance moto collection a également beaucoup d’estime pour le motard, car ce dernier entretien régulièrement son petit bijou. Enfin, ce sont des motos qui restent en permanence dans le garage et dont l’usage se fait rarement. Statistiquement, cela diminuera les risques d’accidents. Ainsi, vous pouvez obtenir un traitement de faveur de la part d’une assurance moto ancienne.

Qu’en est-il des formules d’assurance ?

Vous n’avez pas à vous souscrire à une assurance moto collection spécifique. Comme tout autre motard, vous pouvez opter pour des formules classiques telle une assurance tierce. Cette formule est moins onéreuse, mais elle ne peut vous couvrir. Comme son nom l’indique, cette formule d’assurance ne couvre que le tiers lésé. Elle ne convient pas aux motos de valeur ou de collection, car en cas de pépin, ni l’engin ni le conducteur ne sera assuré. Vous pouvez alors passer à la formule intermédiaire. Également connue sous la dénomination d’assurance moto aux tierces collisions ou au tiers plus, cette formule renforce la couverture suite à une responsabilité civile. À cela s’ajoutent des garanties optionnelles contre l’incendie, le vol, le bris de glace, etc.

Le plus sûr consiste à se souscrire à une assurance moto tout risque. Il s’agit de la formule la plus complète, car elle couvre non seulement les tiers lésés, mais aussi le conducteur. Qu’importe la formule d’assurance moto de collection que vous aurez choisie. Il est toujours important de s’intéresser à leurs franchises. Cette dernière reste élevée surtout en cas de sinistre, mais aussi en cas de vol.

 Et qu’en est-il des critères ? Pour pouvoir se souscrire à une assurance moto de collection, le conducteur devra répondre à certains critères. Il doit d’abord être âgé de plus de 21 ans. Seuls les motards titulaires d’un permis de moto depuis trois ans ont le droit d’assurer sa moto de collection. De même, son comportement est mis à l’épreuve, car il ne doit pas avoir fait l’objet d’un accident. Enfin, l’engin devra rester en permanence dans votre garage ce qui fait que la possession d’une voiture à votre service est plus que requise.

Comment trouver l’offre d’assurance idéale ?

Trouver l’offre d’assurance moto de collection idéale sans se ruiner est assez complexe. Fort heureusement, les comparateurs en ligne existent pour vous donner une petite idée du devis des assurances. Avant de vous engager, comparer plusieurs devis est plus que requis, surtout si vous désirez économiser. Vous avez le choix entre le faire sur internet ou par le biais d’un courtier. En remplissant un seul formulaire, vous aurez accès à tous les contrats d’assurance avec leurs montants en l’espace de quelques clics. Si vous ne voulez pas vous ruiner alors vous devriez porter une attention particulière sur la prime d’assurance. 

Toutefois, les détails de la garantie ne sont pas laissés pour compte. Il faut aussi rester vigilant sur le montant de la franchise. Souvent les organismes assureurs ont tendance à exagérer sur le montant de la franchise surtout lorsqu’il s’agit d’une moto de collection. L’idée est donc de ne pas se focaliser sur la prime, mais sur l’ensemble du contrat en passant par les conditions de protection. En effet, il existe certaines assurances qui vous imposent une limite de kilométrage à ne pas dépasser tous les ans. Mieux vaut alors éviter ces dernières. Enfin, pour s’inscrire à ces mutuelles, il va falloir présenter les documents relatifs à votre identité et le certificat d’immatriculation de la moto. À défaut de ce document, votre moto ne sera pas catégorisée parmi les engins de collection.

En quoi consiste réellement le métier d’avocat ?
Comment préparer son e-liquide DIY ?