Louer une voiture : une solution temporaire en attendant votre prochain achat de voiture

Louer une voiture

Publié le : 07 mars 20235 mins de lecture

Quand un projet d’acquisition de voiture est en cours mais que l’attente se prolonge, une solution temporaire s’offre à l’acheteur. La meilleure alternative s’avère être la location de voiture, de préférence auprès d’un concessionnaire ou d’un établissement de location de véhicules réputé. Effectivement, en plus du service traditionnel de location, ces structures proposent aussi la location temporaire auprès de leurs clients.

La location pour des usages ponctuels

L’acquisition de voiture représente un projet à long terme dans la mesure où le budget n’est pas toujours évident dans un ménage. Aussi, en attendant la réalisation de ce rêve, la location de voiture à Marseille représente l’alternative la plus adaptée en fonction des besoins. Effectivement, avant de se décider pour la souscription à une offre de location de voiture, il est important d’en connaître l’engagement. Les termes doivent être clairs, et les risques bien déterminés afin que la solution soit vraiment adéquate, d’où la nécessité de connaître les types de location.

La location avec option d’achat, LOA

La LOA inclut une promesse de vente ou un leasing. Il s’agit d’une option flexible et offrant de nombreux choix. En effet, cela désigne un crédit à la consommation permettant d’acquérir une voiture grâce à une mensualité allant de 2 à 6 ans. Dès le 13ème mois d’amodiation ou à l’échéance à terme du contrat, l’emprunteur peut prétendre à l’achat, mais peut également changer de véhicule en bouclant le bail. Ainsi, il restitue la voiture, ou trouve un repreneur pour transférer le crédit en cas s’il peine à rembourser.

La location longue durée ou LLD

La LLD représente un crédit à la consommable similaire à la LOA. Le prêteur propose un véhicule à son client avec des mensualités de 2 à 6 ans, avec une obligation de restitution de l’auto au terme du contrat. L’emprunteur doit payer le montant de la location et d’autres frais en cas de résiliation de contrat. Cela peut être une indemnité, caution ou frais de dossier. Le changement de voiture en cours de contrat est possible avec cette option, mais le rachat est impossible. Le crédit de LLD peut aussi être transféré à un autre locataire.

La location sans engagement

Il s’agit d’une autre solution classique, mais avec un accord à court terme allant de 1 à 12 mois sans apport. Le bail peut être résilié à tout moment tout comme il peut être prolongé d’un an de plus à la fin du contrat. Cette option a l’avantage d’inclure l’assurance, l’assistance et l’entretien dans le forfait. Il s’agit d’une solution offrant au locataire une liberté de conduite en toute sérénité.

Les points essentiels à savoir sur le contrat de location d’une voiture

La location d’une voiture à Marseille ou ailleurs doit être conclue sous un contrat. Effectivement, l’entente représente l’autorisation d’utilisation du véhicule pour le locataire, tout en engageant les deux parties au respect des clauses du bail. Il s’agit du document ayant une valeur juridique en cas de litige. Dans la mesure du possible, il est important de se rapprocher d’un concessionnaire ou d’un établissement agréé comme fr.getaround.com pour ce type d’action.

Dans tous les cas, chaque partie doit être bien informée des termes du contrat avant la signature du document. A titre d’informations, les éléments incontournables qui doivent y être mentionnés sont entre autres :

– la date et le lieu de l’édition de l’accord

– les coordonnées, adresses et identités des deux parties

– les caractéristiques du véhicule,

– l’état du véhicule,

– les obligations de l’emprunteur en cas d’accident ou dommages sur la voiture,

– les assurances, garanties, franchises et exclusions,

– les conditions de location et de restitution

– les modalités de remboursement.

D’un autre côté, il est aussi important pour le locataire de s’informer des termes de l’amodiation, ainsi que du tarif de la prestation au kilométrage.

De son côté, le bailleur est tenu d’informer l’emprunteur sur les modalités de paiement du carburant, ainsi que des indemnités dues en cas de non-respect des conditions convenues (caution, apport, frais éventuels en cas de restitution, garanties, exclusions, assurance, franchises).

D’autres informations obligatoires

L’entente entre les deux parties doit être bien transparente pour éviter les litiges. En l’occurrence, l’emprunteur doit bien expliquer l’usage du véhicule pour un meilleur devis. Effectivement, les prix peuvent varier si la voiture sera utilisée pour un off-road, un usage quotidien ou des vacances.

Lors de la signature du contrat, l’emprunteur doit aussi savoir que la location diffère totalement du fait d’acheter une voiture d’occasion. Aussi, les termes ne se ressemblent pas, puisque la voiture louée sera une voiture neuve.


5 conseils pour louer une voiture à Valenciennes
Assurance auto : quels types de véhicules rentrent dans la catégorie utilitaire ?

Plan du site