Faciliter sa mission CSE au quotidien

Comité social d’entreprise

Les entreprises ont commencé à mettre en place un CSE ou comité économique social. Cette entité a été instauré au sein de leur organisation depuis déjà quelques années même si celle-ci n’a été rendue obligatoire qu’à partir du début de l’année 2020. Employant des salariés à temps plein et qui ont un effectif de plus de 11, l’entreprise doit veiller au mieux-être de ces ressources. Ainsi, il appartient au CSE d’assurer les intérêts du personnel, tant au niveau sécurité et hygiène qu’au niveau humanité et économique. Cependant, on doit admettre que les missions d’une telle organisation sont fastidieuses et multiples. Il n’est pas toujours simple pour le dirigeant et pour son équipe de les assurer correctement. Comment faire alors pour avoir un CSE à la fois actif et dynamique au sein de sa boîte ?

Quid du CSE ?

Avant tout, le CSE est l’acronyme de « Comité Social d’Entreprise ». Il désigne entre autres une organisation dont la mission consiste généralement à faciliter le dialogue entre le personnel et l’employeur. Avec les tâches et les responsabilités que ce dernier doit assurer, il ne connaît pas forcément les besoins ainsi que les nécessités personnels de chaque salarié. C’est la raison pour laquelle cette organisation a été créée et rendue obligatoire pour toutes les entreprises employant plus de 11 personnes depuis le 1er janvier 2020. Dans cette dynamique, toutes sortes de demandes et de revendications collectives ou individuelles qui sont émise par les salariées, sont directement transmises à l’organisation. Pour faire simple, le CSE prend le rôle de médiateur entre le chef d’entreprise et son personnel. La composition de cette organisation est donc bien pensée pour qu’elle puisse mener à bien son rôle. On distingue d’abord le Comité d’entreprise ou CE qui est la première institution représentative du personnel. Ensuite, il y a les délégués du personnel ou DP qui sont des représentants auprès de la hiérarchie. Vous avez enfin le comité d’hygiène, de sécurité et de conditions de travail ou CHSCT. Les missions d’une Plateforme collaborative CSE étant délicates, l’utilisation des solutions technologiques leur est d’une grande aide.

Comment fonctionne cette organisation ?

En général, le cse d’une entreprise est composé de plusieurs parties prenantes. Il y a dans un premier temps l’employeur à qui les demandes et les revendications s’adressent. Par la suite, vous avez le délégué syndical qui est également le porte-parole en tant que représentants élus du personnel. Après, il y a le médecin de travail, le responsable de la sécurité ainsi que l’inspection du travail. Cette dernière intervient seulement dans de rares cas ou lors de circonstances particulières comme les réunions, les audits, etc. À ce propos, les réunions en question s’organisent au moins une fois par mois pour les entreprises ayant moins de 50 salariés. Elles se tiennent généralement au bureau de l’employeur et consistent à plaidoyer la cause des collaborateurs. De telles réunions sont également organisées afin de discuter du budget au sein de l’entreprise. La loi reste ferme sur le fait que l’entreprise doit consacrer une partie de son budget à la mise en marche des activités de l’organisation, dans l’espoir d’assurer par la même occasion le bien-être des salariés.

Quelles sont les principales missions d’un comité social d’entreprise ?

Pour les entreprises employant moins de 50 salariés, le CSE s’engage à transmettre les problématiques et les éventuelles demandes des collaborateurs. Dans une telle mission, l’organisation veille à ce que ces requêtes soient prises en charge par le dirigeant ou par le chef d’entreprise. Elle s’engage aussi à ce que les réponses soient rapides. Pour information, les demandes concernent par exemple les situations difficiles ou anodines comme le nettoyage sanitaire, les recommandations syndicales spécifiques, les horaires et bien d’autres encore. Selon la gravité de la situation, l’organisation peut faire intervenir l’inspection de travail mais surtout lorsque des plaintes sont déposées. Quant aux entreprises ayant plus de 50 personnes dans leur effectif, les rôles de l’organisation sont plus délicats et plus importants. En plus de toutes les tâches effectuées par le cse, elle est également le responsable des difficultés financière, économique, politique et sociale de la boîte.

Comment faciliter le quotidien du CSE ?

Au vu des missions confiées à cette organisation, on a compris que sa responsabilité est énorme. Sans l’adoption de stratégies bien pensées et adéquates, il serait impossible de veiller au bien-être de chacun des salariés qui œuvrent pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Heureusement que des solutions logicielles à la pointe de la technologie existent pour faciliter notamment la communication. Autrement dit, plusieurs approches digitales se trouvent à la disposition du dirigeant, à l’exemple d’une plateforme collaborative CSE. Il est en effet évident que la communication est la clé vous permettant de favoriser les échanges. Ces derniers vont permettre à l’organisation de comprendre les besoins spécifiques et en temps réel des salariés. Ainsi, la mise en place d’un plan de communication efficace facilite le quotidien du CSE. Avec une stratégie de communication réactive, les tâches seront moins fastidieuses et plus faciles à gérer.

Comment cuisiner les lactaires délicieux ?
Faire de belles rencontres à Liège