En quoi consiste réellement le métier d’avocat ?

La plupart du temps, on a tendance à penser que le rôle d’un avocat consiste à plaider au nom de son client devant un tribunal, mais en réalité, ses domaines d’intervention touchent plusieurs aspects. Étant un auxiliaire de justice et un juriste averti, ce professionnel peut tout aussi bien conseiller ses consultants en amont d’une procédure que négocier les termes d’un accord amiable en cas de litige avec un tiers.

Le métier d’avocat en définition

Le métier d’avocat consiste d’un point de vue général à assurer la défense juridique de son client, dans une ville donnée ou tout autre commune de France. Ce client peut être un particulier, une personne morale, une entreprise ou une collectivité dans tous les cas, l’avocat intervient pour faire valoir les droits et les intérêts de son employeur dans le cadre d’une affaire juridique (pénale ou civile). En plus de la représentation devant le tribunal, il peut réunir les documents pouvant vous aider à gagner un procès.

Outre l’assistance et l’accompagnement, un avocat informe également son client sur ses droits. Pour protéger aux mieux les intérêts de la personne (morale ou physique) qu’il défend, le juriste devra aussi lui exposer en toute honnêteté les enjeux financiers d’une procédure. En tant que conseiller qui aide à la décision, l’avocat devra expliquer en toute objectivité à son client les chances de réussite de l’affaire. Bien entendu, puisqu’il connaît les rouages de l’administration, le professionnel se charge de toutes les procédures judiciaires et les documents juridiques à réaliser : élaboration de dossier, saisie d’un huissier ou d’un juge, demande d’indemnisation auprès de l’assureur, etc.

Afin de mener à bien leur mission, les avocats sont gérés par l’Ordre du Barreau de la région à laquelle ils sont attachés. De plus, ils sont tenus de respecter la déontologie de la profession et les engagements d’indépendance, de confidentialité et de transparence. Pour en savoir davantage sur le métier, consultez un site dédié tel avocatsdroit.com.

Quand faut-il contacter un avocat ?

Les motifs pour contacter un avocat peuvent être multiples : gestion d’un conflit, rédaction ou interprétation de contrat, conseils juridiques, etc. Pour commencer, ce professionnel intervient afin d’informer et conseiller son client, mais également orienter ses décisions et l’éclairer avant même qu’un litige survienne. Dans ce cas, il joue un rôle préventif.

Bien entendu, l’avocat est tenu d’informer son client sur les chances de réussite de son affaire, dans ce cas, il devra vous proposer les solutions à envisager pour éviter les longs et coûteux procès (médiation, négociation, règlement amiable…). Il peut par ailleurs vous assister et vous conseiller durant la rédaction des actes juridiques (bail commercial, vente immobilière, contrat de mariage, etc.). D’ailleurs, il saura rédiger les documents en tenant compte de vos intérêts puis contresigner un contrat afin qu’il soit valable. Ainsi, ce juriste devra agir en toute indépendance et respecter la confidentialité de l’affaire. Ce dernier peut même voir sa responsabilité engagée en cas de mauvais conseils.

Pourquoi devenir un avocat ?

Bien plus qu’un métier stimulant intellectuellement, la profession d’avocat s’avère très enrichissante, surtout pour ceux qui aiment relever des défis. Que vous soyez sollicité pour des conseils ou pour une gestion des contentieux, le but de l’intervention consiste à résoudre les problèmes de vos clients ce qui évite la monotonie des missions. D’ailleurs, la maîtrise des lois et des différentes branches du droit pourra vous servir aussi bien durant l’exercice de la profession que dans la vie quotidienne.

Le métier d’avocat est par ailleurs une activité de communication c’est pourquoi il sera parfait pour ceux qui apprécient plaider en faveur des autres tout en mettant en pratique leur capacité d’orateur et d’argumentaire. Si les audiences au tribunal restent l’exercice le plus connu, l’avocat peut cependant plaider pour le justiciable à tout moment : négociation (licenciement, divorce, conflit de succession…) ou règlement amiable (indemnisation d’assurance, litige avec un prestataire, etc.). C’est d’ailleurs ce qui rend la profession aussi passionnante.

La reconnaissance fait également partie des avantages du métier d’avocat. Défendre les intérêts de son client, gagner un recours, obtenir une non-condamnation est autant de victoires que le juriste peut apporter à ses clients. De plus, vous pouvez agir en toute indépendance, sans être subordonné à un employeur ou une entité.

Devenir un avocat, trouver un avocat : comment faire ?

L’accès à la profession est ouvert pour les étudiants titulaires d’un Bac généraliste. Plusieurs années d’études universitaires sont à réaliser pour exercer le métier. Elles permettent notamment d’obtenir une Licence en Droit (obtenue à l’université ou dans une école de formation) ou un Master de Droit. Avec ces diplômes, vous pourrez intégrer (sur concours) un Centre régional de formation professionnelle pour Avocats (ou CRFPA). Le diplômé devra par ailleurs obtenir son Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (ou CAPA) avant de prêter serment devant le Barreau.

Vous cherchez un avocat pour vous assister ou vous défendre ? Consulter des annuaires professionnels pour trouver un prestataire fiable. Généralement, pour connaître le nom d’un juriste compétent devant la juridiction concernée, il est préférable de consulter l’annuaire proposé par l’Ordre des avocats du Barreau auquel le professionnel est rattaché. Vous pouvez par ailleurs consulter l’annuaire national (sur le site du Conseil national des barreaux) qui répertorie tous les avocats domiciliés en France selon leur ville, spécialisation et langue pratiquée.

 

Quel type d’extension choisir pour agrandir sa maison ?
Comment bien utiliser les produits chimique de piscine ?