4 grands points essentiels pour mieux comprendre l’assurance PNO

assurance habitation PNO

Publié le : 29 janvier 20235 mins de lecture

L’assurance habitation propriétaire non occupant s’adresse comme son nom l’indique aux propriétaires qui n’occupent pas leurs biens. Si vous avez un bien vacant ou loué, souscrire ce type de contrat d’assurance présente de nombreux avantages. Cela protège votre logement et vous dédommage en cas de sinistre.

Qu’est-ce que l’assurance habitation PNO ?

L’assurance PNO est un contrat de garantie proposé par les compagnies d’assurance afin de couvrir un bien immobilier en location ou inoccupé d’un propriétaire bailleur. Ce dernier ne doit pas ainsi y habiter, ni à titre personnel, ni à titre professionnel.

Si votre bien est mis en location, l’assurance propriétaire non occupant vous permet de compléter la couverture choisie par le locataire. C’est un excellent moyen de vous protéger des éventuels dommages causés par ce dernier. Si, par exemple, le locataire a souscrit une assurance habitation aux garanties minimales, l’assurance pno vous permet de bénéficier d’une couverture plus étendue en cas de problème. Ainsi, vous recevrez une indemnisation en cas de sinistre ou d’autres soucis. Ce qui s’avère davantage indispensable s’il s’agit d’une location meublée.

Souscrire cette assurance est-elle obligatoire ?

Depuis 2015, conformément aux dispositions prévues par la loi Alur, si vous êtes propriétaire d’un appartement ou d’une maison en copropriété, la loi vous oblige à souscrire à une assurance propriétaire non occupant. La garantie minimale proposée par cette assurance habitation est la responsabilité civile. Elle couvre le propriétaire en cas de dégâts causés aux membres de la copropriété.

Cette obligation s’applique que le bien soit vacant ou occupé par un locataire. Sans cette assurance, vous serez le seul responsable en cas de sinistre provenant de votre logement pouvant impacter les autres copropriétés. Vous serez amené à payer les dommages en plus d’une amende en cas d’accident comme une fuite d’eau dans la salle de bain ou un incendie.

Quelles sont les garanties d’une assurance propriétaire non occupant ?

Selon la loi Alur, les garanties d’une assurance pno doivent inclure au moins la responsabilité civile. Les assureurs proposent aussi des garanties optionnelles que vous pouvez inclure au moment de choisir une assurance habitation PNO.

Vous pouvez, par exemple, souscrire une couverture contre les loyers impayés. Cette garantie est cruciale si vous mettez votre bien en location. Ainsi, vous profiterez d’une protection en cas de loyers impayés. Vous garantissez la réception de vos revenus mensuels même pendant la vacance locative.

Les compagnies d’assurance proposent aussi une couverture contre les vices de construction. Si vous mettez en location un bien neuf, il est vivement recommandé d’inclure cette garantie dans votre contrat. Vous protégerez ainsi votre appartement ou maison des vices de construction. Il est également possible de souscrire une garantie pour compléter celles fournies par le contrat d’assurance de votre locataire. Ainsi, vous seriez mieux couvert.

L’assurance contre les dégradations est une autre garantie optionnelle que proposent les assureurs. Certains locataires ne prennent pas soin du logement loué, pensant qu’il ne leur appartient pas. Au fil du temps, ils peuvent causer des dégradations qui pourraient réduire la valeur de votre bien. Cette garantie vous couvrira en cas de dommages, quelle qu’en soit la gravité.

Enfin, si vous louez un bien meublé, vous pouvez aussi choisir de protéger les meubles de votre logement. Cette garantie assurance ainsi la protection de votre mobilier. Sachez toutefois que ces garanties optionnelles font augmenter le coût de votre contrat. Pensez donc à ne souscrire que des options qui conviennent à vos besoins pour éviter d’alourdir inutilement le prix de l’assurance.

Quel est le prix de cette assurance habitation ?

Habituellement, les compagnies d’assurance proposent une protection du logement contre le vol, le vandalisme, les incendies et les catastrophes naturelles. Le coût du contrat varie selon les garanties que vous choisissez. Selon le degré de couverture, l’assurance habitation PNO peut ainsi être plus ou moins onéreuse.

Pour être certain de faire le bon choix, il est important de connaître toutes les garanties proposées. Puis, vous devez demander un devis avant de signer le contrat pour éviter les mauvaises surprises. Les compagnies d’assurance proposent la conception d’une offre personnalisée afin de convenir à toutes les bourses.

Généralement, le prix moyen de cette assurance va de 60 à 160 euros par an. Outre les garanties souscrites, le prix dépend également de plusieurs autres critères, notamment la surface à assurer, l’emplacement du bien, et la situation dans laquelle se trouve le bien. Un logement vacant sera considéré comme à risque puisqu’il est exposé aux squatteurs, aux cambrioleurs et au manque d’entretien. Un contrat pour ce type de bien immobilier pourra alors être plus coûteux.


Portails en aluminium : épargnez-vous l’entretien annuel de votre portail en bois
Guide d’entretien des housses de couette : Comment les garder propres et fraîches ?

Plan du site