Les raisons de se marier à l’église

se marier à l'église

Si certains se demandent : pourquoi se marier à l’église ? D’autres ne se posent même pas la question et supposent que cela va de soi, qu’il s’agit d’une tradition dans la famille. D’autres mettent en avant des objectifs précis comme célébrer l’union par une fête mémorable, avoir un enfant, rendre l’église témoin de leur engagement, etc. Mais que signifie exactement le lien sacré du mariage pour chaque couple ?

Le mariage : symbole de l’alliance de Dieu et de l’humanité

Pourquoi l’église s’intéresse-t-elle à votre projet de vie ? Et pourquoi se marier à l’église ? Parce que pour elle, votre Amour représente une histoire qui vous dépasse. Elle reconnaît le choix que vous avez posé l’un pour l’autre, mais elle y perçoit également la présence et la trace de Dieu lui-même. Non seulement Dieu est à l’origine de toute vie et de tout amour, mais il se révèle aussi aux hommes pour faire alliance avec les mariés. Cela dit, l’union d’une femme et d’un homme représente également le signe d’une autre union pour l’église, celle de l’Alliance du Seigneur révélé par son fils Jésus Christ avec toute l’humanité.

En d’autres termes, en vous aimant et en admettant que votre amour provienne de Dieu, vous et votre partenaire témoignez de ce Dieu qui chérit et aime l’humanité. Voilà pourquoi se marier à l’église compte parmi les étapes les plus importantes de votre vie. La préparation de cet heureux évènement se présente comme une occasion de découvrir puis de redécouvrir le seul Dieu des chrétiens.

Le mariage : Consentement de l’un à l’autre, basé sur le dialogue

  À vrai dire, pourquoi se marier à l’église ? Le mariage va au-delà de l’amour entre deux personnes, plus que le sentiment qu’éprouve l’un envers l’autre. Il ne relève pas uniquement de la vie privée. En effet, cette union devant Dieu a une portée publique comme l’illustre sa célébration.

À part cela, pour mettre le point sur une expression consacrée, le mariage désigne un échange de consentements entre vous et votre partenaire. Il ne suffit pas de dire « je t’aime » et de le prouver par des gestes au quotidien pour se marier. Il faut aussi et surtout consentir à accepter son/sa bien-aimé(e) tel(le) qu’il/elle est, dans la fidélité et vouloir sa liberté et son bonheur pour le reste de votre vie. Ainsi, la validité d’un mariage repose sur ce consentement bien réfléchi et librement prononcé au grand public devant une église rassemblée.

Les piliers du mariage religieux

Qu’ils soient chrétiens pratiquants ou non, d’innombrables couples projettent de se marier à l’église. Ils souhaitent affilier une valeur sacrée à leur amour réciproque et bénéficier d’une force céleste pour s’aimer dans l’épreuve et dans le bonheur. En effet, le mariage chrétien traduit que l’amour n’est pas uniquement l’engagement du couple, mais qu’il s’agit d’un cadeau reçu.

De son côté, l’église se réjouit du projet de tout homme et femme qui souhaitent s’aimer pour toute la vie. Elle est même là pour les aider à y parvenir. Fonder une famille représente une noble tâche, mais bien réalisable si les fondations de la maison se basent sur des piliers fondamentaux c’est-à-dire la liberté du consentement, la fidélité de l’engagement, l’indissolubilité du lien et la fécondité de l’amour.

Pourquoi se marier à l’église ? C’est pour former une communauté de vie et non une alliance passionnelle. Vous engager pour un mariage à l’église signifie que vous accueillez l’histoire, la famille et l’éducation de votre époux(se). Vous apprendrez à communiquer avec lui, à l’écouter et à le respecter. Cet amour s’allie avec la fidélité de l’engagement, promesse faite le jour du mariage ! Enfin, cet amour se concrétise par le don total, définitif, sans réserve, exclusif et sans condition de sa vie pour sa moitié.

Mariage à l’église : Les conditions nécessaires

Si vous souhaitez vous unir devant Dieu, il est essentiel de remplir plusieurs critères. En premier lieu, vous ne pouvez vous marier à l’église qu’une seule fois. En effet, même en étant divorcé, vous restez unis devant Dieu selon la religion chrétienne. Il n’est donc pas possible de se remarier à l’église.

D’autre part, il est inenvisageable de se marier sans être baptisé et sans avoir effectué votre confirmation (notamment dans la religion catholique). Si vous ou votre partenaire n’êtes pas chrétien (athée ou appartient à une religion différente par exemple), il est tout de même possible de s’unir à l’église à condition de solliciter, auprès de l’évêché et par avance, une dispense de disparité de culte.

Pour finir, cet évènement unique ne se réalise pas en peu de temps. Il va falloir compter au minimum trois mois pour se préparer au mariage. Cette démarche inclut entre trois et cinq entretiens avec le prêtre de votre paroisse. Durant ces échanges, vous allez partager vos motivations à vous marier religieusement et acquérir des informations relatives à la vie de couple et de chrétien. En outre, lesdits entretiens laisseront place à des discussions avec de futurs mariés et des couples déjà mariés. Enfin, il s’agira d’organiser les détails pratiques de la cérémonie de mariage proprement dite.

Commander de l’équipement de cycliste en ligne
Préserver la bonne santé de son entreprise face à la crise sanitaire