Économies d’énergie et confort intérieur : Les avantages des chaudières gaz

chaudière gaz

Publié le : 18 septembre 20236 mins de lecture

La chaudière à condensation a évincé les chaudières à gaz de ville et au propane pour devenir l’un des appareils de chauffage les plus demandés en France. Cet appareil bifonctionnel permet de chauffer la maison et de produire l’eau sanitaire. Découvrez, plus en détails, les avantages d’une chaudière à très haute performance énergétique.

Mode fonctionnement et technologie de condensation

Pendant le processus de combustion, le propane et le gaz naturel rejettent différentes substances dans l’atmosphère comme la vapeur d’eau. La chaleur produite par ce composant est ensuite récupérée par la chaudière. La récupération se produit en un temps record avant même que les fumées ne soient évacuées en dehors du dispositif. Par la suite, l’énergie générée est conduite vers le circuit de chauffage.

Pour installer ce type de chaudière, il faut utiliser des équipements et des outils spécifiques. En effet, les résidus sont rejetés dans le réseau des eaux usées sous forme de liquide. Souvent acide, la fumée générée pendant la phase de combustion est évacuée à travers un tubage de cheminée. Mais l’évacuation par ventouse est une option envisageable. Si vous choisissez cette alternative, vous aurez la possibilité d’installer la chaudière même dans un endroit peu aéré.

Il est à signer que ces chaudières sont moins énergivores que les chaudières à basse température. En optant pour ce système de chauffage, vous allez donc réduire vos factures de manière significatives. Néanmoins, il est vivement conseillé de confier l’installation à un professionnel pour garantir que la pose est conforme à la réglementation. Vous pouvez en savoir plus sur ce type de chaudière en suivant ce lien !

À consulter aussi : Changement de chaudière : comment obtenir un crédit d'impôt ?

Un chauffage économique avec un rendement élevé

Pendant la condensation, la chaudière capte l’énergie contenue dans la fumée de combustion. Cette chaleur est ensuite réinjectée dans le circuit de chauffage. Ainsi, le système est capable de produire gratuitement un taux supplémentaire d’énergie. Et grâce à ce système cyclique de production énergétique, la facture baisse d’au moins 30% en comparaison avec une chaudière classique qui fonctionne au gaz.

De plus, ces chaudières de nouvelle génération sont moins énergivores que les anciens modèles. Elles font appel à une technologie avancée de récupération de chaleur dans la fumée de combustion, ce qui leur permet d’atteindre un rendement optimal de 100%. Grâce à leur rendement maximal, ces appareils de chauffage semblent avoir de beaux jours devant eux !

Pour plus d'informations : Les avantages du bois compressé

Une chaudière conforme aux normes écologiques

Comme la chaudière à condensation consomme moins d’énergie qu’une chaudière classique, le taux de dioxyde de carbone qu’elle rejette dans l’atmosphère est plus limité. De plus, elle émet moins de substances nocives comme l’azote par exemple, ce qui en fait un appareil de chauffage à la fois performant et soucieux de l’environnement.

Voilà comment elle répond aux normes du développement durable désormais placés au cœur des préoccupations gouvernementales. Il faut toutefois rappeler que la technique d’installation employée est déterminante pour l’efficacité écologique de l’appareil. Il est donc indiqué de confier ce travail à un chauffagiste professionnel, comme engie-homeservices.fr, pour empêcher la dissipation des substances toxiques qui constituent un danger aussi bien pour la planète que pour votre santé.

Un rendement optimal à moindre coût

Tout d’abord, la chaudière gaz présente l’un des meilleurs rapports qualité/prix du marché. Même si le tarif du gaz est en augmentation continue, ce système de chauffage reste économique, surtout si l’on tient compte du prix de l’appareil, de sa longévité et des frais d’entretien. Car en réalité, cette chaudière coûte plus cher que les autres dispositifs au gaz de ville et au propane, mais son prix est nettement moins élevé que celui d’une pompe à chaleur. Les économies que vous réaliserez au fil des saisons permettent néanmoins d’amortir le coût d’investissement.

Par ailleurs, le gouvernement a mis en place différents dispositifs de financement pour encourager les Français à faire installer une chaudière à gaz dans leur maison. Vous pouvez solliciter MaPrimeRénov pour financer votre nouvel appareil de chauffage et obtenir jusqu’à mille deux cents euros. Rappelons toutefois que ce montant est uniquement accordé aux foyers avec des revenus très modernes et que les familles légèrement plus aisées n’obtiennent pas plus de huit cents euros.

Les ménages avec des ressources financières plus importantes, mais modestes, peuvent demander MaPrimeRénov’ Sérénité : une subvention plus adaptée à leur situation. Sachez également que si vous optez pour une prestation incluant le matériel et l’installation de la chaudière, vous obtenez une réduction de TVA de 5.5%.

À savoir : Pour être éligible à ces aides financières, vous devez obligatoirement engager un prestataire RGE (reconnu garant de l’environnement).

Comment maximiser l’efficacité de votre houe maraîchère : Astuces pratiques
En quoi consiste le rôle d’un architecte d’intérieur dans la conception et la transformation d’espaces intérieurs ?

Plan du site