Comment rassurer votre chat en cas de déménagement ?

déménagement

Un déménagement reste un changement majeur dans une vie. Savez-vous qu’il impacte également vos compagnons à quatre pattes ? Il est en effet parfois difficile pour un chat, toujours très attaché à ses habitudes, de bien vivre un tel bouleversement. Heureusement, il existe plusieurs astuces qui vous aideront, vous et votre matou, à mieux vivre cette nouvelle situation. Vous trouverez les plus efficaces d’entre elles en prenant connaissance des informations rassemblées dans le texte ci-dessous.

Avant le déménagement

Avant toute chose, il semble important de rappeler que l’identification du chat est un acte essentiel. Il suffit en effet de quelques secondes d’inattention pour que ce dernier quitte son nouveau foyer. Rien ne prouve qu’il sera alors en capacité de retrouver facilement son chemin. Aussi, pour maximiser vos chances de le retrouver, vous devriez l’identifier à l’aide d’une médaille, ou mieux encore, avec une micro puce. Cette dernière est permanente et ne pourra jamais être perdue par votre chat. Une simple lecture à l’aide d’un appareil adapté suffira à indiquer votre nom et votre adresse !

Un chat sera toujours méfiant vis-à-vis de la nouveauté. Avec la mise en carton de vos affaires et le départ de vos meubles, il ressentira bien qu’un changement est en cours. Votre tâche sera alors de le rassurer au maximum. Commencez par lui présenter la cage de transport plusieurs jours avant le grand départ. Pour l’inciter à entrer, vous pouvez y placer ses friandises préférées. Bien évidemment, la dimension de cette cage de transport devra être adaptée à la taille de votre compagnon.

Pour les plus stressés, vous pouvez également vous appuyer sur les progrès de la science. Il existe en effet plusieurs substances permettant de réussir parfaitement le déménagement de votre chat. C’est par exemple le cas du zylkene, un complément alimentaire pour chat. Ce dernier possède également des propriétés qui en font un parfait calmant pour chat.

Réservez lui une pièce

Pour sa première journée dans le nouveau logement, il est fortement conseillé de limiter les déplacements du chat. L’idée consiste à le laisser prendre progressivement confiance plutôt que de l’effrayer durablement. Isolez votre matou dans une petite pièce. Bien évidemment, vous y placerez tout ce qui est indispensable à son confort, à commencer par des quantités suffisantes de nourriture et une litière propre. Pour faire redescendre plus rapidement son niveau de stress, n’hésitez pas non plus à lui laisser ses jouets préférés. Dès que vous le sentez plus apaisé, vous pourrez passer à l’étape suivante !

Incitez votre compagnon à découvrir sa nouvelle demeure !

Une fois arrivé dans sa nouvelle maison, votre chat cherchera rapidement à prendre possession des lieux. Vous pouvez l’aider dans cette tâche en déposant une petite quantité de nourriture humide ainsi qu’un de ses jouets dans chacune des pièces. N’hésitez pas à le rassurer avec des caresses ou à l’aide de votre voix, si vous le sentez trop hésitant.

Soyez attentif à son comportement

Certains chats parviennent à masquer qu’ils sont stressés. Il existe heureusement des signes qui devraient alerter tout propriétaire attentif. C’est par exemple le cas de son appétit. Si vous constatez que les quantités absorbées sont largement inférieures à celles d’avant déménagement, vous devrez agir. Prenez alors rendez-vous sans plus attendre chez un vétérinaire.

Vérifiez également que le chat trouve bien sa place au sein du nouveau foyer. La bonne pratique consiste à lui aménager un espace confortable en hauteur lui permettant ainsi d’observer et de mieux comprendre le fonctionnement de cet autre territoire.

Limitez ses sorties

Il est fortement recommandé de laisser votre compagnon à quatre pattes s’habituer à son nouvel environnement intérieur avant d’envisager une exploration de l’extérieur. Une fois que vous le sentez prêt pour cette autre aventure, ouvrez la porte ! Dans un premier temps, vous limiterez ses sorties à quelques minutes seulement. Vous le rappellerez donc depuis l’intérieur de l’habitation et lui donnerez ensuite à manger. Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas non plus à l’accompagner durant sa découverte de l’espace extérieur. Cela vous permettra ainsi d’évaluer le nombre de congénères présents dans l’environnement immédiat et de mieux contrôler les éventuelles bagarres entre félins.

Encore une fois, si jamais vous estimez que les problèmes comportementaux de votre chat subsistent plusieurs semaines après votre entrée dans le nouveau logement, consultez un vétérinaire. Veuillez également noter qu’il existe une version canine des médicaments utiles pour un chat craintif. Il est donc parfaitement envisageable de trouver, par exemple, un calmant pour chien.


Business : 5 grands avantages du secrétariat téléphonique à distance
7 idées pour rénover une salle de bain