Comment choisir entre une pompe à chaleur monophasée ou triphasée ?

pompe à chaleur monophasée
Le choix d’un système de chauffage est une étape importante dans le cadre d’un aménagement ou d’une rénovation. En effet, la puissance de votre appareil agit directement sur votre confort thermique, mais aussi, sur les performances de l’habitat. Pour être certain de ne pas se tromper, il peut être utile de s’adresser à un spécialiste. Ce dernier saura analyser votre logement afin de vous indiquer la meilleure solution, compte tenu de vos besoins. Il existe plusieurs appareils de chauffage, comme la chaudière à bois et la pompe à chaleur. Sur le plan de la puissance, cette dernière se décline elle-même sous deux versions. Comment faire le choix idéal ?

Que signifient les termes monophasé et triphasé ?

Plusieurs facteurs peuvent vous guider lors du choix d’une pompe à chaleur. Bien évidemment, vous devez prendre en compte la puissance délivrée par l’appareil. Ce facteur est déterminant, puisqu’il garantit votre confort thermique et préserve le bien-être de vos proches. Aussi, lorsque la puissance est correctement adaptée, cela permet d’éviter de surdimensionner l’appareil, et donc d’augmenter sa longévité. Ceci dit, pourquoi parle-t-on de PAC monophasée ou triphasée ?

Une notion liée au type de courant de votre installation

Les termes monophasé et triphasé renvoient tout simplement au type de courant que peut fournir votre installation électrique. Le courant monophasé est une option standard que l’on retrouve dans la majorité des demeures et des appartements. Il s’agit d’un courant alternatif (non continu) qui est délivré par deux fils conducteurs. Le premier est installé pour la phase et il est de couleur rouge ou noire. Quant au second fil, il représente le neutre et est de couleur bleue. Pour sa part, le courant triphasé est capable de fournir un courant de type continu. Une telle installation présente généralement quatre fils : ainsi, on distingue un film neutre et trois fils conducteurs. Une installation triphasée peut fournir une tension environ trois fois supérieure à celle du courant monophasé. Cela favorise une distribution plus homogène du courant au sein de la demeure. Il faut noter que le courant triphasé est généralement utilisé pour les locaux professionnels. Toutefois, il peut parfois s’imposer pour les demeures privées.

En quoi le type de courant influence le choix de votre PAC ?

Comme précisé précédemment, les installations électriques peuvent être configurées pour délivrer un courant monophasé ou triphasé. C’est donc en fonction des caractéristiques de votre installation que vous allez choisir le modèle de PAC à installer chez vous. La plupart des demeures sont équipées avec des compteurs électriques de 230 kVa. Si vous avez un tel compteur, il est alors souhaitable de choisir une PAC monophasée. Toutefois, notez qu’un appareil triphasé est capable de fournir une meilleure puissance.

Quelles différences entre la PAC monophasée et celle triphasée ?

Comme vous avez pu le deviner, la différence essentielle entre ces deux appareils, se situe au niveau de la puissance délivrée. Sur un système triphasé, la puissance peut atteindre et même dépasser les 18 kVa. En revanche, le système monophasé est limité à 12 kVa. Cette différence de puissance agit directement sur les performances de l’appareil, et ensuite, sur le confort thermique de l’utilisateur.

Quand installer une PAC triphasée ?

Si vous souhaitez améliorer le confort thermique au sein de votre logement, il peut être utile de choisir une PAC triphasée. Cette démarche est d’ailleurs conseillée si vous souhaitez utiliser une PAC pour réchauffer un grand espace ou si votre appareil doit servir à alimenter un local commercial. Par ailleurs, si vous faites construire votre demeure dans une zone soumise à un climat rigoureux, il peut être intéressant d’opter également pour cette solution. En effet, le fonctionnement de la PAC peut être limité pendant la saison hivernale, lorsque les températures extérieures sont très basses. L’installation d’un système électrique triphasé vous permettra alors de maintenir un excellent confort thermique chez vous. En cas de doute, n’hésitez pas à vous rendre sur ce site afin d’échanger avec un spécialiste. Compétent et dynamique, ce dernier saura vous conseiller efficacement. 

Quels sont les autres facteurs à considérer dans le choix de votre PAC ?

Vous comptez installer une PAC pour réchauffer votre habitat et faire des économies d’énergie significatives ? Pensez à choisir un appareil de classe énergétique élevée (A, A+ ou A++). Plus la classe énergétique est élevée et meilleur sera le rendement de votre PAC. Enfin, il est important de renforcer l’isolation de votre demeure avant d’envisager une telle installation. Cela vous permettra d’éviter toute perte de chaleur et d’améliorer les performances de votre appareil de chauffage. 


Business : 5 grands avantages du secrétariat téléphonique à distance
Comment rassurer votre chat en cas de déménagement ?