Comment bien choisir une scie à onglet ?

scie à onglet

Qu’il s’agisse de construire une terrasse en forme de bois, réaliser des encadrements de tableau ou autres travaux de rénovation, la scie à onglet constitue une véritable alliée. En effet, elle permet la réalisation des coupes d’angle sur le plancher, les plinthes, les tasseaux ou encore le lambris. De plus, elle peut s’utiliser sur des matériaux autres que le bois.

Les différents types de scies à onglet

Généralement, il existe trois types de scies à onglet. Premièrement, la scie à onglet manuelle semble idéale pour réaliser des petits travaux de bricolage sur n’importe quel matériau peu épais. Elle se décline en 2 modèles : la scie à dos possédant une denture fine pour des découpes nettes et précises et la scie avec bâti en métal permettant d’opter pour de nombreux angles de découpe (15, 30, 90°, etc.). Si vous recherchez de la polyvalence, il est donc préférable d’opter pour le second modèle.

Deuxièmement, pour les gros travaux de rénovation, l’idéal serait d’utiliser la scie à onglet électrique. Le fonctionnement de cette machine est comparable à celui d’une scie circulaire. Toutefois, elle est constituée d’une table et d’un moteur qui actionne la lame. Ainsi, il vous sera possible d’effectuer des coupes inclinées et droites, avec un angle pouvant aller de 0 jusqu’à 180°. Cet équipement électrique dispose d’un avantage de taille par rapport à la scie à onglet manuelle : la précision. D’autant plus qu’elle requiert moins d’efforts et peut agir sur des pièces plus grandes et plus épaisses telles que les lames de terrasse ou de parquet.

Pour finir, la scie à onglet radiale est dotée d’un chariot permettant de se déplacer sur la table. Idéale pour des coupes transversales, cette machine vous offre la possibilité de réaliser des découpes d’angle et des rainures avec grande précision.

Identifier vos besoins

Bien choisir sa scie à onglet, c’est identifier ses besoins. Électrique ou manuelle, elle peut réaliser des coupes transversales sur des pièces de bois pas très larges comme le tasseau, les baguettes, etc. Parfaite pour les travaux de finition, cette machine sert également à assembler 2 pièces bout à bout. Dans la majorité des cas, les bricoleurs sollicitent cet appareil pour effectuer des coupes d’onglet de 45° même s’ils peuvent choisir d’autres angles. D’autant plus, il est possible d’intervenir sur des matériaux non ferreux à l’instar du cuivre, de l’acier ou du PVC.

Ceci dit, avant de vous procurer ce matériel, veillez à bien identifier les pièces à travailler, leurs dimensions, leur matière ainsi que la fréquence d’utilisation. Selon la taille des pièces à trancher, vous allez choisir une scie à onglet disposant de lames et de caractéristiques techniques différentes.

Bien choisir sa scie à onglet : les critères principaux

Pour bien choisir sa scie à onglet, il faut tenir compte de quatre critères principaux. En premier lieu, la nature du matériau à découper conditionnera votre choix. Dans la majorité des cas, vous allez traiter des pièces en bois. Néanmoins, vous serez parfois amené à intervenir sur des métaux ou encore des matières plastiques. Champlats, tasseaux et plinthes de petites et moyennes sections restent compatibles avec les scies à onglet manuelles, tout comme les travaux sur du lambris. Pour les pièces de bois de taille moyenne (120 × 5 mm), optez pour le modèle électronique. Enfin, concernant tout travail sur du parquet ou des lames de terrasse, choisissez un modèle adapté pour toutes les largeurs et toutes les matières. À noter que le choix d’une bonne lame est tout aussi essentiel que celui d’une scie à onglet lorsqu’il s’agit de découper une importante variété de matériaux.

D’autre part, il faut savoir que la puissance d’une scie à onglet électrique peut différer d’un modèle à un autre. Ce critère détermine le nombre de tours-minute et la capacité de la machine à pouvoir découper facilement la matière à travailler. De ce fait, pour un travail récurrent et sur du matériel résistant, privilégiez un appareil puissant. À l’opposé, contentez-vous d’une puissance modérée pour tout travail sur du bois plus ou moins fin et de manière épisodique.

Pour finir, la hauteur de coupe de cet équipement conditionne la taille des pièces à couper. Quant à la largeur, elle peut varier entre 140 à plus de 300 mm et détermine l’espace disponible pour le positionnement de la pièce à couper. Pour des travaux sur les pièces encombrantes (lames de terrasse, lames de parquet, etc.), il est judicieux de choisir une largeur importante.

Installation et entretien de chaudière à Lyon
Profiter d’un large choix de bureaux gamer en ligne